Charles Aznavour : Les mots magnifiques de Nicolas, son dernier fils

Charles Aznavour a été inhumé samedi 6 octobre 2018 au cimetière de Montfort-l’Amaury dans les Yvelines. C’est là que reposent ses parents et son fils Patrick, mort au début des années 1980 à l’âge de 25 ans. Avec sa dernière épouse, Ulla Thorsell, le chanteur a eu ses trois derniers enfants : Katia (née en 1969), Mischa (1971) et Nicolas (1977). Mischa a rendu hommage à son père dans un texte publié cette semaine par Paris Match et dans lequel il raconte sa difficulté à réaliser qu’il est mort. Nicolas, lui, a répondu aux questions du Journal du dimanche.

Âgé de 41 ans, Nicolas Aznavour était de toutes les tournées de son père. Le JDD rappelle qu’ils ont créé ensemble la Fondation Aznavour. Père et fils devaient présenter vendredi prochain à Erevan, la capitale arménienne, le Centre Aznavour dans le cadre du 17e sommet de la francophonie. Cet établissement aura pour mission de valoriser la culture tricolore en Arménie. Selon Nicolas, c’était le voeu le plus cher de son père : “Partager la langue française.” C’est la mission que se donne le cadet du chanteur aujourd’hui. Il annonce d’ailleurs que les objets personnels de son père sont légués à la fondation.

Il était avide de découvertes, il aimait l’informatique, la photo, et voulait goûter à toutes les cuisines du monde

Nicolas Aznavour confie que sa famille et lui ont été “très touchés par l’engouement populaires des derniers jours“. Il remercie également le président Macron d’avoir rendu cet hommage national possible. Nicolas raconte quel père fut pour lui Charles Aznavour. Comme Mischa, il souligne sa pudeur. “Mais il aimait raconter, avec nostalgie, des anecdotes drôles sur ses parents.” C’était aussi un travailleur acharné et c’est une des valeurs qu’il a transmises à ses enfants. “Il prêchait par l’exemple. Il nous a appris l’importance du travail et de la rigueur. Il lisait beaucoup, s’intéressait à tout ce qui se passe dans le monde, il était avide de découvertes, il aimait l’informatique, la photo, et voulait goûter à toutes les cuisines du monde. Il m’a transmis cette ouverture.” Pour preuve, il était en train d’écrire une chanson sur la situation en Syrie et une autre sur les mouvements sociaux en France.

Si Charles Aznavour a passé sa vie sur la route, Nicolas n’en a semble-t-il aucunement souffert enfant : “Pendant ses tournées, on le voyait peu mais il appelait chaque jour. Il revenait les bras chargés de cadeaux et d’affection. Nous avons grandi comme ça. La qualité des relations importait plus que tout.” Et depuis cinq ans, Nicolas et son épouse Kristina, qui viennent d’avoir un bébé, accompagnaient Charles Aznavour en tournée. “Les dîners après les concerts étaient joyeux.

Au cours de ses trois mariages, Charles Aznavour a eu trois enfants : Katia, Mischa, Nicolas et le regretté Patrick. Avec sa première épouse, Micheline Rugel Fromentin, Charles est devenu père pour la première fois de Seda (née en 1947) puis de Charles (en 1952).

Je Journal du Dimanche, en kiosques ce 7 octobre 2018.

Click Here: galway gaa jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published.