EXCLU – Mariés au premier regard : Ce que paie la production !

Lundi 11 février 2019, Mariés au premier regard était de retour pour une troisième saison, sur M6. Comme les années précédentes, des candidats ont accepté de passer des tests de personnalité afin que les experts établissent un taux de compatibilité avec une autre personne. Et, en cas de compatibilité supérieure à 75%, l’homme et la femme concernés sont invités à se rencontrer… le jour de leur mariage. Tous deux ne se voient en effet pas avant la cérémonie. Ils peuvent donc dire non s’ils sentent que la personne face à elle n’est pas la bonne.

Dans cette aventure, les participants ne déboursent pas un centime. La productrice de l’émission de dating Kamila Fiévet-Palies nous a en effet confié que la prod’ prenait tout en charge : “Tout est pris en charge pour le mariage, c’est-à-dire la robe, les chaussures, la coiffure, le maquillage, les costumes, les alliances, la fête, la mairie… tout est pris en charge. Les divorces, c’est nous qui nous en occupons avec eux bien sûr. Mais bien évidemment qu’on les encadre et qu’on les aide, que ce soit pour faire perdurer leur amour quand ils rencontrent des difficultés, même après le tournage, ou que ce soit quand ils sont divorcés.

Elle nous a également présenté les nouveautés de cette saison. Nous avons donc appris que les tests avaient été retravaillés – “car le but, c’est d’évoluer, faire en sorte que ça marche de mieux en mieux” –, que les experts avaient plus encore accompagné les participants “pour les aider à la construction de leur amour” et qu’ils leur avaient davantage donné la parole.

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Click Here: Sweden soccer tracksuit

Leave a Reply

Your email address will not be published.